Tous les ans, l’association des maires de Catalogne Nord propose aux élus locaux un salon d’information. Il s’est déroulé la semaine dernière. Au menu de ce rendez-vous, très prisé par les maires et leurs collègues élus, des tables rondes et des rencontres où il a été question de développement durable, gestion énergétique, sécurité routière, gestion patrimoniale et revitalisation des centres bourgs.

Pourtant, cette fois, un sujet qui va au-delà de la gestion communale s’est immiscé dans les conversations : le processus d’indépendance en Catalogne et la dure répression de l’état espagnol. Bien entendu, ce salon, sous la houlette de l’état et du préfet, n’a pas donné de caractère officiel à ce débat qui était pourtant dans tous les esprits alors que 41 sénateurs venaient de signer un manifeste en faveur des droits et des libertés fondamentales en Catalogne.

Les Angelets de la Terra ont eu l’occasion de participer aux deux jours de salon et ont pu rencontrer une dizaine de maires qui se sont avérés très intéressés par la présentation de l’exposition de photojournalisme « Visca per la Llibertat » (www.visca-llibertat.cat) dans leurs communes. Les échanges entre les Angelets et les élus se sont majoritairement fait en catalan dans un esprit de convivialité et en pleine conscience de l’importance des faits qui se déroulent actuellement en Catalogne du Sud et en Espagne.

Il a été aussi question du label culturel que les Angelets de la Terra proposent aux mairies et aux candidats aux prochaines élections municipales, afin de généraliser la promotion de la langue et de la culture catalanes, ainsi que les échanges avec le reste de la Catalogne.

1

2

55564315_10156660699371185_2478550382989541376_n

55455376_10213618349485348_7639990316929384448_n

3

ob_31665d_img-8116

ob_61235a_img-8115